Entre les révolutions – un long métrage réalisé par Vlad Petri, inclus dans le Festival international du film de Berlin

Le film “Between Revolutions” réalisé par Vlad Petri aura sa première mondiale dans la section Forum du Festival international du film de Berlin (Berlinale), qui se déroule du 16 au 26 février 2023.

“Between Revolutions” est un film construit exclusivement à partir d’archives et reflète la vie et le destin de deux femmes, Maria et Zahra, l’une roumaine, l’autre iranienne, amies et collègues de la faculté de médecine de Bucarest dans les années 70. . . En 1979, lorsque la possibilité de changements politiques en Iran devient certaine, Zahra retourne dans son pays, participe à la révolution là-bas, loin de son amie. Pendant les 10 années suivantes, leur seul moyen de communication était les lettres. Encadrées par deux révolutions, leurs paroles décrivent la lutte des femmes pour se faire entendre, des sociétés en mutation radicale et une amitié qui ne peut être brisée.

Le réalisateur Vlad Petri a utilisé des images et des documents d’archives, mais aussi des éléments de fiction, ce qui a conduit à la création d’un long métrage hybride, dans lequel documentaire et fiction se mêlent. Les lettres présentes dans le film ont été écrites par Lavinia Braniște et ont été inspirées par des lettres d’archives de sécurité et des poèmes de deux écrivains importants de Roumanie et d’Iran – Nina Cassian et Forugh Farrokhzad.

“Pour moi, Entre Révolutions est un film sur le passé récent, qui résonne très fortement avec la réalité immédiate. C’est un film qui présente une histoire subjective et féminine de deux pays et sociétés distants de milliers de kilomètres qui ont connu de nouveaux systèmes politiques, dans lesquels les gens ont été progressivement écrasés par des appareils politiques répressifs. C’est un film actuel, qui entre en dialogue avec les protestations de ces derniers mois en Iran, où les femmes se battent pour leurs droits et où elles veulent une société juste, comme elles le voulaient en 1979. Le cri de ces femmes, même s’il n’est pas présent dans le film, exprime ce que veulent aussi Zahra et Maria : « Zan, Zendegi, Azadi ! – “Femme, vie, liberté !”, dit-il directeur Vlad Pétri.

“Pendant la période préparatoire, nous avons fouillé des archives sur les révolutions et la vie quotidienne des gens en Iran et en Roumanie, avec l’aide d’un chercheur en archives allemand. Nous avons également travaillé avec une personne en Iran qui a trouvé des archives importantes, dont certaines sont maintenant montrées pour la première fois, et qui ne peuvent pas être identifiées pour des raisons de sécurité. ajoute Monica Lăzurean-Gorgan, la productrice du film.

Le long métrage roumain est l’un des 28 titres sélectionnés pour le programme principal de la section Forum du Festival international du film de Berlin parmi plus de 2 000 films du monde entier. Le forum est une partie compétitive et comprend des films qui proposent une série de réflexions sur le langage cinématographique, ainsi que des discours socio-artistiques, des films qui ont une esthétique particulière. La Berlinale est l’un des festivals de cinéma les plus importants au monde et attire chaque année de nombreux spectateurs et participants de l’industrie cinématographique de plus de 130 pays.

Le film documentaire réalisé par Vlad Petri a été produit par Monica Lăzurean-Gorgan, via la société de production Activ Docs, en coproduction avec Oliver Sertić – Restart (Croatie) et Iran (anonyme), avec le soutien du Centre national du cinéma, Doha Film Institute, Avanpost Romania, Chainsaw Europe Studio, Dacin Sara, UPFAR ARGOA, ICR, UCIN et la production a été réalisée en coopération avec la télévision roumaine.

Vlad Petri est un réalisateur qui s’intéresse aux questions politiques et sociales. Ses films, à la frontière entre documentaire et fiction, ont été projetés dans de prestigieux festivals de cinéma internationaux comme Berlin, Rotterdam, Sarajevo ou Jihlava. Il est lauréat de trois prix GOPO – du meilleur débutant (2015) pour le documentaire “Bucarest, où es-tu?” et le meilleur court-métrage documentaire (2021 – “Le cerf est passé près de moi” et 2022 – “Le même rêve”). Sa filmographie comprend : « Entre les révolutions » (2023, long métrage), « Le même rêve » (2021, court métrage), « Un cerf passé devant moi » (2020, court métrage) et « Bucarest, où es-tu ? ” (2014, film).

Leave a Comment