programmes et éditions spéciales pour la Journée de la culture nationale


La Journée nationale de la culture, célébrée le 15 janvier, jour de l’anniversaire du grand Mihai Eminescu, est une raison de se souvenir de la créativité culturelle et de nos valeurs nationales. A cette occasion, TVR met en lumière dans ses programmes non seulement le caractère unique de la culture roumaine, mais aussi l’immortalité du poète, dramaturge et romancier Mihai Eminescu. Diffusions en direct, avant-premières, documentaires et films – sur toutes les chaînes TVR.

Dans l’Année culturelle de Ciprian Porumbescu, TVR Cultural diffuse en direct une performance extraordinaire du Chœur et de l’Orchestre de l’Opéra national de Bucarest, chef d’orchestre – Daniel Jinga, à l’Opéra national de Bucarest, le dimanche 15 janvier, de 19h00 à 19h00. Le programme comprend des partitions de George Enescu et Ciprian Porumbescu, ainsi que des chansons interprétées par des artistes connus et respectés de Roumanie et de la République de Moldavie. Parmi les invités : Nicu Alifantis & Zan, Vali Boghean Band, Anton Pann Early Music Ensemble. L’émission en direct de l’Opéra national de Roumanie sera diffusée simultanément par TVR 1, TVR Internaţional et TVR Moldova. L’hôte du programme artistique organisé par le Ministère de la Culture est l’acteur Marius Bodochi, directeur artistique du Théâtre National “ILCaragiale” de Bucarest.

Au programme : « Ballade pour violon et orchestre » de Cipriano Porumbescu, « Rhapsody II » de Georgescu Enescu et « Suite Ardelenească » – Part I, composée par Pascal Bentoiu. Les acteurs Marius Bodochi, Maia Morgenstern, Lari Giorgescu, Dan Melnic, Angela Ciobanu, Diana Decuseară et Alexandru Pleșca réciteront des poèmes tels que “Glossă” et “Dintre sute de catarge”, Mihai Eminescu, sonnet “Je serai ajouté” ( Ion Hadârcă ), “J’ai vu la lumière” (Marin Sorescu), “Oiseau” (Grigore Vieru) et “Idéal” (Ion Vatamanu), mais aussi des fragments de la “Chronique des vieux roumano-moldo-valaques” et du “Hiéroglyphique” de Dimitri Histoire” Cantemir , 2023 est aussi l’année nationale de Dimitri Cantemir.

Toujours sur TVR Cultural, à partir de 13h30, nous regardons le documentaire “La poitrine d’Eminescu” (Roumanie, 2019). Réalisé par Cristian Radu Nemo et Mimis Ravanis et avec un scénario écrit par Bianca Michi Nemo, l’académicien Alexandru Surdu et l’acteur Ion Caramitru participent à la production. Le documentaire peut également être visionné par les Roumains de l’étranger, sur TVR Internaţional, à partir de 9h00, et sur TVR Moldova, à partir de 17h30.

À partir de 21h00, l’émission “La Hanul lui Ghiţă” ouvre le Festival Ioan Macrea sur TVR 1. Iuliana Tudor est l’animatrice de l’événement à Sibiu, dans sa 24e édition. Les amateurs de folklore pourront assister à une représentation théâtrale musicale chorégraphiée de Silvia Macrea avec le soutien de l’animateur de l’événement, l’ensemble Junii Sibiului. “Comme chaque année, le Festival national de folklore de Ioan Macréa montre que la danse et les coutumes roumaines continuent d’attirer un large public dans la salle de concert et restent un projet culturel précieux dans le paysage des événements de genre en Roumanie. Je suis agréablement surpris par le fait que chaque ensemble a présenté des programmes thématiques soigneusement conçus et promouvant les spécificités de chaque région », déclare Iuliana Tudor, la directrice du festival.

A propos de personnalités de l’histoire et de la culture nationales et sur la “Semaine du film roumain”. Sur TVR 2 à partir de 13h00, les téléspectateurs peuvent regarder “Neamul Şoimăreștilor” (Roumanie, 1965), une adaptation à l’écran du roman historique du même nom de Mihail Sadoveanu. Réalisé par Mircea Drăgan, le blockbuster cinématographique se déroule dans la Moldavie et la Pologne du XVIIe siècle, lors des batailles pour le siège de la Moldavie. Avec : Mihai Vasile Boghiţă, Florin Piersic, Amza Pellea, George Calboreanu, Ştefan Ciubotărașu et Dem Rădulescu.

Le film du soir sur TVR 2 à partir de 20h raconte la vie du compositeur Cipriano Porumbescu en Bucovine sous la domination autrichienne. Vlad Radescu, Tamara Creţulescu et Emanoil Petruţ jouent dans le film réalisé par Gheorghe Vitanidis “Ciprian Porumbescu” (Roumanie, 1972). Auteur de plusieurs chants patriotiques bien connus (« Unire est écrit sur notre drapeau »), de l’opérette « Crai nou » et de la célèbre « Ballade », le jeune Ciprian Porumbescu est arrêté pour ses activités patriotiques et contracte en prison la tuberculose, un maladie qui causerait sa mort prématurée.

L’émission consacrée au grand poète Mihai Eminescu est également sur TVR 3 : samedi 14 janvier, à 20h00, regardez l’édition “Des archives de TVR – Eminesciana”, dans laquelle Irninis Miricioiu a des invités importants – le critique Eugen Simion. et l’acteur Marius Bodochi.

Un Eminescu différent, sur TVR International

De l’Archive Dorée des années 60, le spectacle “L’Antidote à l’Oubli”. Mihai Eminescu”, à partir de 14h30, restitue l’œuvre d’Eminescu à TVR International, à travers des lectures de Tudor Arghezi, George Călinescu, Tudor Vianu, Mihailo Sadoveanu. George Vraca et Silvia Stănculescu récitent des poèmes : “Albatros”, “Notre langue”, “La steaua”, “Luceafărul”, etc.

A partir de 15h10, nous vous invitons à l’événement “Cristian Măcelaru – Chevalier de la Musique”. Ambassadeur de la culture roumaine, le maestro Cristian Măcelaru, l’un des grands artistes roumains mondiaux, chef d’orchestre de l’Orchestre Symphonique WDR de Cologne, directeur musical de l’Orchestre National de France, mais aussi directeur artistique du Festival George Enescu, a été honoré en Cologne avec l’Ordre du mérite culturel en chevalerie, décerné par le président de la Roumanie.

À partir de 18h25, TVR Internaţional rend hommage au chorégraphe roumain Gigi Căciuleanu, basé à Paris dans les années 70 du siècle dernier, connu pour son style unique de mouvement “Gigi style”, acquis au cours d’années de formation avec la professeure Miriam Răducan sur National Journée culturelle. Bogdana Pascal nous propose un dialogue créé dans le Paris de Gigi, adoré par la célèbre ballerine Maia Plisetkai.

A partir de 22h on découvre un Eminescu différent. TVR Internaţional diffuse un dialogue avec Florin Chirculescu, l’auteur du roman “Solomonarul”, qui parvient à humaniser le poète, comme aucun autre texte n’a pu le faire jusqu’à présent. Mihaela Crăciun mène un dialogue-événement avec un chirurgien établi comme écrivain de science-fiction sous le pseudonyme de Sebastian A Corn.

À partir de 23h, vous pourrez visionner un documentaire d’archives filmé par Camelia Robe en 2006 et présenté par Andrei Gheorghe. Il a dit d’Eminescu qu’il était “un homme au destin le plus roumain: un combattant trahi par ses amis et un génie vaincu par les manuels de littérature”. Le documentaire évite les clichés, il est construit sur un document que les experts ignorent presque : le rapport de police, selon lequel Eminescu est mis en camisole de force et emmené dans un hospice.

Pendant toute la journée du 15 janvier, toutes les chaînes TVR diffuseront de courtes rencontres avec des géants de la culture et la poésie de Mihai Eminescu.

Leave a Comment