C’est résolu, c’est impossible ! Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest. Maintenant, il annonce : « Nous n’avons pas d’argent !

Article par Andrei Crăiţoiu, Dan Udrea – Publié le lundi 9 janvier 2023 à 07:19 / Mis à jour le lundi 9 janvier 2023 à 07:51

Lors d’une discussion informelle, vraisemblablement en public, Nicușor Dan, l’actuel maire général de Bucarest, a annoncé que la municipalité ne disposait pas des fonds nécessaires pour construire une nouvelle salle polyvalente. Le maire en chef espère obtenir l’aide d’hommes d’affaires ou d’entreprises privées pour ce rêve des Bucarestois. De plus, il est convaincu qu’il ne recevra jamais de fonds pour un projet d’une telle envergure de la part de la National Investment Company.

En 2013, Sorin Oprescu promettait une salle polyvalente de 12 000 places. 65 millions d’euros, qui devait être officiellement inauguré fin 2015. Il ne s’est rien passé !

Gabriela Firea a également annoncé une salle polyvalente pour 2019. Construit avec 138 millions d’euros, il sera prêt en 2022, avec 20 300 places. Rien cette fois.

Nicusor Dan a fait campagne avec un nouveau gymnase

Après deux promesses est venu le jour de Nicușor. En pleine campagne électorale, le futur maire s’est vanté qu'”avec l’équipe PNL et USR PLUS, nous construirons une nouvelle salle polyvalente à Bucarest, selon les normes européennes, pour les grands événements culturels et sportifs”.

Quelques mois plus tard, le maire a changé ses déclarations du programme préélectoral, affirmant que “tout le monde a promis une nouvelle salle polyvalente, mais il n’y a pas d’argent”.

Nicușor Dan (53 ans) veut briguer le nouveau mandat de maire en 2024. // PHOTO : Facebook

Nicușor Dan : “Polyvalent n’est pas rentable”

Qu’il soutient encore aujourd’hui ! Plus de deux ans après avoir assumé la présidence du maire général. Dans une discussion informelle, vraisemblablement en public, Nicușor Dan a déclaré : “Nous n’avons pas d’argent pour une salle polyvalente à Bucarest. Tout d’abord, cela coûte cher, et nous n’avons pas cet argent. Alors ce n’est pas rentable ! Regardez les stades. Deuxièmement, nous ne pouvons pas le faire uniquement avec l’argent des fonds du Conseil”.

Nicușor Dan demande de l’aide pour la nouvelle salle polyvalente : “Nous attendons qu’il nous aide, y compris M. Țiriac”

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il ne s’était pas tourné vers la Société nationale d’investissement pour obtenir un financement, Nicușor Dan a répondu brièvement : “Parce que le financement là-bas n’est accordé que politiquement.”

Cependant, il sourit à l’idée de s’associer à une entreprise privée : “Nous attendons qu’ils nous aident. Y compris M. Țiriac. Je ne lui ai jamais parlé, mais s’il est prêt à apporter un soutien financier, nous attendons de parler”.

La salle polyvalente n’est pas construite à proximité de l’Arène nationale

Si Oprescu et Firea rêvaient d’une salle polyvalente à proximité de l’Arène nationale, l’actuel maire général n’est pas d’accord avec ce plan.

« Il n’y a aucun moyen qu’il soit dans cette zone ! C’est très occupé en ce moment. Cela signifierait une augmentation du trafic dans cette zone, et ce n’est pas voulu. Nous avons dix autres options dans le plan que nous avons étudié, mais comme je l’ai dit, il n’y a actuellement pas d’argent pour un tel projet”.

La polyvalente actuelle, 50 ans !

Le 10 août 1974, le “Palais des Sports et de la Culture de Bucarest” a été officiellement inauguré. Qu’écrivait la presse de l’époque ?

“La durée normale d’une telle construction est de 30 mois, mais elle a été réduite à 8 mois ! Travail en équipe de jour et de nuit, solutions technico-organisationnelles originales dans la conception et l’exécution, rôle mobilisateur et organisationnel du comité municipal du parti, qui s’est également matérialisé par des milliers d’heures de travail patriotique de la jeunesse de Bucarest.

“Une action de nature résolument technique est devenue, au profit de l’opération, une action politique de masse, avec un haut niveau de responsabilité civique”, écrit Sportul. Aux premiers jours de la construction de la salle, il y avait plus de 2 500 ouvriers sur le chantier ! La salle actuelle a été rénovée à deux reprises, en 2008 et 2011.

Nous sommes champions du monde en planification

Sur le site officiel du Bucharest Metropolitan Building Trust, la première nouvelle est le projet d’un nouveau bâtiment polyvalent à Bucarest ! Juste un projet, sinon il n’existe plus depuis de nombreuses années.

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Le projet d’un nouveau bâtiment polyvalent à Bucarest, sur le site officiel du Metropolitan Buildings Trust

“Le nombre total de places est d’environ 19 980. Le nombre de places en tribunes est de 15 000, auxquelles s’ajoutent 4 980 places sur le terrain, en cas de concerts », « Respect des exigences des fédérations sportives nationales pour l’organisation de compétitions nationales et internationales au niveau des Champions ». Ligue et les Jeux Olympiques. Jeux d’haltérophilie, lutte, judo, tennis de table, handball, volley-ball, basket-ball, gymnastique, tennis sur gazon, escrime. Ce sont quelques-unes des descriptions sur la page.

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Voici à quoi ressemblait la salle polyvalente proposée par Sorin Oprescu

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Gabriela Firea a proposé un autre modèle

Ion Țiriac construit son propre complexe à Otopeni

Ion Țiriac a révélé qu’il était prêt à investir 150 millions d’euros dans une salle polyvalente, une arène de tennis de 7 000 places chacune et 30 autres courts de tennis à la meilleure académie d’Otopeni.

“Ma fondation m’a donné jusqu’à 150 millions d’euros pour la construction du centre d’Otopeni. Quand j’aurai les approbations et tout le nécessaire, je le mettrai sur votre table ! La terre est à moi. Je ne suis pas intéressé par plus de 6000-7000 sièges. Je travaille sur une autre dimension, je veux réussir et rester. J’ai de l’argent, surtout après avoir vendu le tournoi de Madrid. Je le fais à Otopeni. Donc, tout sera prêt en 2024”, a déclaré Țiriac en mars 2022 dans l’émission “Prietenii lui Ovidiu”.

Une salle de sport est en construction à Brașov avec 72 millions d’euros !

Après des années de promesses et deux maires changés, les habitants de Brasov obtiendront une salle polyvalente. Les documents ont été signés, machines et ouvriers sont entrés sur le chantier la veille de Noël ! Le nouveau centre polyvalent de Brașov aura une capacité de 10 075 places et, dans le complexe, il y aura également une salle de formation secondaire de 1 158 places.

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Voici à quoi ressemblera la salle de Brașov

Le complexe disposera également de locaux commerciaux, d’une promenade et d’un parking souterrain. La valeur des travaux est de 356,7 millions de lei, soit 72 millions d’euros, dont la plus grande partie est couverte par la CNI, et la mairie de Brașov supporte 3,5 % des coûts.

Pitestiul, la dernière ville avec une nouvelle salle

Le 8 décembre, a eu lieu l’inauguration de la nouvelle salle polyvalente de Pitesti d’une capacité maximale de 5 890 places. Il peut être utilisé pour des matchs de handball, de basket-ball et de volley-ball, mais il peut également organiser d’autres événements. L’arène a coûté 102,04 millions de lei, payés avec l’argent du CNI. Cela comprend 6 vestiaires pour les athlètes, deux vestiaires pour les arbitres, deux zones d’entraînement et d’échauffement équipées d’appareils de fitness et de musculation, un sauna et des bassins d’eau, une zone de premiers soins et un cabinet médical, ainsi que des tests de dopage. territoire.

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Nouvelle salle polyvalente à Pitesti

Oradea a une salle de 7000 places

La salle polyvalente Oradea Arena a été officiellement inaugurée le 20 avril 2022. Des événements sportifs, des pièces de théâtre, des concerts, des concours de danse, des expositions et bien plus encore peuvent être organisés ici. L’arène se compose de deux salles de jeux et dispose d’excellentes installations.

Il est également équipé de plusieurs salles de conférence de différentes tailles conçues pour couvrir un large éventail de besoins ou d’exigences. La salle polyvalente peut accueillir plus de 5 300 spectateurs pour des matchs de basket et de handball. De plus, à pleine capacité, il peut accueillir plus de 7 000 personnes lors de représentations.

C'est résolu, c'est impossible !  Nicușor Dan a promis dans la campagne une nouvelle salle polyvalente à Bucarest.  Publication en cours :

Salle moderne à Oradea

Lire aussi :

L’ancienne star du Real Madrid était ultras à Polivalentă ! » Poussée sur le dos par des rapides : « J’ai vu toutes sortes de choses dans ma vie, mais il n’y a pas de comparaison !

Adversaires roumains dans les éliminatoires de l’Open d’Australie » Lorsque les matchs sont joués + nous avons également un représentant masculin

Leave a Comment