“107 Mothers”, de Peter Kerekes, a remporté le prix ANONYMUL 2022.

Le long métrage “107 Mothers” (Slovaquie, République Tchèque, Ukraine) réalisé par Peter Kerekeš a reçu samedi le Trophée ANONYMUL 2022.
Le public du Festival international du film indépendant ANONYMUL a élu les gagnants de la 19e édition. Le premier prix de 3 000 euros, offert par OTP banka, est allé à « 107 mères ».
Le film raconte l’histoire vraie de mères dans une prison pour femmes à Odessa (Ukraine). Le long métrage a remporté le prix de la section Orizzonti du meilleur scénario au Festival du film de Venise 2021 et a été inclus dans la compétition Zabaltegi-Tabakalera du Festival du film de San Sebastian.
Cinq longs métrages et longs métrages documentaires ont concouru pour le grand prix cette année : “107 Mothers” (Slovaquie, République tchèque, Ukraine), le réalisateur Peter Kerekeš, “I’m So Sorry” (Chine), Zhao Liang, “Powerful Flash”” (Espagne) d’Ainho Rodríguez, “Talking About the Weather” (Allemagne) d’Annika Pinska et “Zuhal” (Turquie) de Nazlı Elif Durlu. La sélection des longs métrages en compétition a été faite par Ludmila Cvikova.
“Fragmenti” de Miruna Minculescu a été élu meilleur court métrage roumain. Le film a reçu un prix d’une valeur de 1 000 euros offert par DACIN-SARA.
Le prix du meilleur court métrage étranger, d’une valeur également de 1 000 euros, est allé au film “Fantasma Neon” (Brésil), réalisé par Leonardo Martinelli.
“Aurică, la vie d’un chien”, réalisé par Mihai Dragole, est un court métrage auquel la Fondation ANONIMUL a décerné le prix “Ovidiu Bose Paștină” d’une valeur de 1000 euros.
Il y avait 12 entrées dans la compétition roumaine de courts métrages et 10 entrées dans la compétition internationale de courts métrages. La sélection pour les deux a été faite par le critique de cinéma Ionuț Mareș.
La 19e édition du Festival international du film indépendant ANONIMUL, animée par l’acteur Dragoș Olaru, s’est déroulée du 8 au 14 août à Sfântu Gheorghe (Delta du Danube).
L’événement a réuni, en plus des films de la compétition, dix longs métrages roumains dont certains ont été projetés en avant-première nationale : “Morocco”, réalisé par Emanuel Pârvu, “Metronom”, réalisé par Alexandru Belco, “Balaur”, réalisé par Octavian Chelaru, ” Pentru mine tu esti Ceaușescu”, de Sebastian Mihăilescu, “Miracol”, de Bogdan George Apetri, “Străjerii Deltei”, Liviu Marghidan, “Crai Nou”, d’Alina Grigore, “Imaculat”, de Monica Stan et George Chiper-Lillemark, “RMN”, de Cristian Mungiu et “Parfois il neige avec de la neige, parfois avec l’obscurité”, de Gabriel de Achima.
Le festival a débuté avec l’avant-première nationale du long métrage documentaire “Mariupolis 2”, qui a été tourné cette année par le regretté Mantas Kvedaravičius. La production faisait partie du programme Focus Ukraine, qui comprenait également les titres “Butterfly Vision” (2022) de Maksym Nakonechnyji et “Bad Roads” (2020) de Natalya Vorozhbit.
Des projections de tous les films de la sélection ANONYME ont eu lieu au camp Green Dolphin, devant des milliers de spectateurs, et dans le cinéma de Green Village, rempli jusqu’au dernier siège pour tous les spectacles.
Pour la première fois cette année, le festival a inscrit à son programme un atelier destiné aux adolescents des villages du delta du Danube intitulé “Ma vocation, le cinéma”, qui a un rôle intégrateur dans le développement de la communauté, notamment dans l’éducation et la développement des jeunes, en leur offrant de nouvelles perspectives dans le choix des prochaines étapes d’études. Les participants ont bénéficié de la rencontre de personnalités de l’industrie du cinéma et de la télévision : Emanuel Pârvu, acteur, scénariste et réalisateur, Bogdan George Apetri, réalisateur et lauréat du trophée ANONYMUL 2021 et Silviu Stavila, directeur de la photographie.
ANONIMUL 2022 comprenait plusieurs événements connexes. Les cinéastes participant au festival ont participé à une discussion ouverte sur la manière dont ils peuvent poursuivre la mission d’Ivan Patzaichin de transformer le delta et la communauté en une réserve de biosphère, dans le respect de la nature, de ses traditions et de ses valeurs.
La rencontre de la série ANONIMUL Talks a amené le public à un dialogue direct sur la situation du cinéma roumain avec les acteurs Emilia Popescu, Vlad Ivanov et Alexandru Papadopol, les réalisateurs Emanuel Pârvu et Sebastian Mihăilescu, le professeur Laurențiu Damian, président de l’UCIN, et la productrice Miruna Berescu .
Un autre événement connexe a été le concert “Delta Dawn” interprété par la chanteuse de jazz et de soul Luiza Zan et le guitariste Iulian Pavelescu.
Le 13 août, le gala de clôture d’ANONIMUL 2022 a été suivi d’un concert de Gojira et d’une projection de courts métrages primés et lauréats du trophée ANONIMUL 2022.
Le réalisateur Nazlı Elif Durlu, le directeur de la photographie Ben Bernhard, le réalisateur Gabriel de Achim et l’acteur Bogdan Dumitrache, le réalisateur Alexandru Belc, le réalisateur Bogdan George Apetri, le producteur Ivan Ostrochovsky et l’actrice Rita Burkovska étaient présents à Sfânt Gheorghe.

Plus de détails sur le festival sur http://www.festival-anonimul.ro/

OTP BANKA a présenté la 19ème édition du Festival International du Film Indépendant ANONIMUL, un événement organisé par la Fondation Anonimul et l’Association FAMart.
Un projet culturel cofinancé par le ministère de la Culture, le Centre national de la cinématographie, le Conseil départemental de Tulcea, l’Union des cinéastes de Roumanie et Dacin Sara.

Un communiqué de presse de la Fondation Anonyme

Leave a Comment