Déclaration du maire Özer sur les problèmes des commerçants de transport

Le président de la Chambre des camionneurs, automobiles et chauffeurs artisans de Muğla, Arif Özer, a déclaré dans son communiqué de presse que les commerçants de transport traversent des moments difficiles.

Le président Özer, qui a fait une déclaration sur les difficultés du transport des personnes de 65 ans et gratuites, a déclaré que le transport de passagers à pied entre les districts et les personnes de 65 ans, etc. Il a déclaré qu’une action en justice devrait être engagée pour empêcher la livraison gratuite.

“NOTRE TRADE MOK SE TRANSPORTE A PERTE”

Notant que le soutien apporté au transport gratuit est insuffisant, le maire Özer a déclaré : “Comme vous le savez, les dispositions concernant le transport gratuit et à prix réduit sont prises conformément aux instructions du président et aux règlements du ministère de la politique familiale. Les municipalités et UKOME/Commissions provinciales de circulation sont les seules entités qui sont en position de mise en œuvre de ce règlement.

L’aide au revenu pour le transport gratuit a été accordée pour la première fois en 2016 et les paiements de soutien, qui à l’époque étaient de 750 TL, sont désormais de 1 500 TL. Malheureusement, ce soutien n’a pas augmenté par rapport à l’inflation et aux coûts des transporteurs, de sorte que nos concessionnaires expédient à leurs propres frais et sont très inquiets de cette situation.

Pour résoudre ce problème, je pense que nous devrions prendre des initiatives à la présidence et au ministère de la famille et de la politique pour augmenter les pensions alimentaires indexées sur l’inflation ou pour les fixer comme un montant raisonnable pour l’internat.

Comme voyager à pied est difficile dans les grandes villes géographiques comme Muğla, le transport de personnes à pied entre les quartiers et les 65 ans, etc. Je pense qu’une action en justice devrait être intentée pour empêcher la livraison gratuite.

“UNE SOLUTION À LONG TERME, NE SAUVE PAS LA MISE”

En ce qui concerne l’application de la caméra dans les véhicules utilitaires, le maire Özer, Il s’agit d’une réglementation que l’on tente de mettre en œuvre sous la direction de notre ministère de l’Intérieur et sur décision des conseils d’administration de l’UKOME.

Cependant, même si 5 ans se sont écoulés depuis la circulaire publiée en 2017, celle-ci nous attend comme un règlement sans cesse élargi avec ses initiatives et ses efforts. À ce stade, l’installation et l’exploitation de ces appareils, qui étaient à des niveaux raisonnables en 2017, sont maintenant à un niveau qui imposera une charge financière très lourde à nos concessionnaires.

Grâce à nos initiatives et à nos efforts, une prolongation du délai d’installation des caméras a été accordée jusqu’au 31.12.2023.

Cependant, compte tenu des prix et des coûts actuels auxquels nous sommes confrontés, nous n’avons pas encore besoin de prendre d’initiatives auprès du ministère pour abroger complètement le règlement.

En outre, concernant le processus judiciaire à Muğla ; Encore une fois, une action en justice a été intentée contre la décision du conseil d’administration de l’UKOME concernant une circulaire, dont la source était le ministère de l’intérieur, et le tribunal administratif du premier degré a annulé la décision.

Comme on le voit dans ce dossier, je crois qu’il faut être très prudent dans les démarches qu’on va faire et entreprendre des initiatives qui incluent des solutions à long terme, pas pour sauver la mise.

Le président Özer a fait les déclarations suivantes dans sa déclaration :

“Tentative d’EXEMPTION de SCT

Comme vous le savez, SCT et l’augmentation des prix des véhicules neufs rendent très difficile pour nos concessionnaires l’achat et l’échange de véhicules. Encore une fois, je suis d’avis que nous devrions faire un pas vers la remise en œuvre de la réduction et de l’exclusion du SCT avec une initiative qui peut être résolue en prenant des mesures du côté de l’administration centrale.

DRIVER PLANNING TERMS MARCHÉS

Alors qu’un employé de SGK peut prendre sa retraite avec 5 000 jours, un commerçant de Bağkur doit payer des primes pendant 9 000 jours, et bien que les femmes et les hommes soient égaux à SGK, les femmes de Bağkur sont soumises à 7 200 jours et les hommes à 9 000 jours.

Je pense que cette injustice doit être supprimée et les droits de sécurité sociale améliorés pour nos chauffeurs commerciaux qui traversent déjà une période économique difficile et attendent avec impatience la retraite.

SOUTIEN CARBURANT

Comme on le sait, avec l’instruction de notre ministère de l’Intérieur, les processus de conversion des plaques d’immatriculation “HO” pour les véhicules de transport public privés ont commencé.

Dans notre province de Muğla, le conseil d’administration de l’UKOME a mis en œuvre la réglementation nécessaire et un délai a été accordé pour finaliser les transactions jusqu’au 31.12.2024.

La mise à disposition d’un accompagnement diesel à taxe réduite et d’un accompagnement à l’achat de véhicules hors OTV pour ces véhicules, qui assurent le service public avec la Plaque “HO”, apportera un apport très positif à nos concessionnaires qui font difficilement ce travail.

ÂGE REQUIS POUR LE SERVICE ÉTUDIANT

L’âge du service étudiant est de 12 ans, mais en raison de la pandémie, il est appliqué à 15 ans, initialement jusqu’à fin 2022 et maintenant jusqu’à fin 2024.

Je pense que des mesures devraient être prises pour faire respecter de façon permanente la condition d’âge de 19 ans.

L’exigence d’obtenir un certificat de compétence professionnelle devrait être éliminée car nos certificats SRC sont déjà des certificats de compétence professionnelle.

RAPPORTS DE LA TCA SUR LES TRANSACTIONS COMMERCIALES

Les plaques d’immatriculation commerciales opérant dans tout le pays ont été distribuées aux opérateurs après la décision du Conseil des ministres n ° 1986/10553 de 1986.

Toutefois, le fait qu’à ce jour aucun délai n’ait été fixé pour la délivrance de ces plaques d’immatriculation et qu’il a été souligné à plusieurs reprises dans les audits effectués par la Cour des comptes que les plaques d’immatriculation concernées doivent être délivrées dans le cadre de la législation sur les appels d’offres et pendant un certain temps.

Je suis d’avis que la décision du Conseil des ministres n° 1986/10553, qui est considérée comme ayant perdu sa fonction en ce qui concerne l’octroi de plaques d’immatriculation commerciales, devrait être révisée, une nouvelle réglementation légale devrait être faite et contradictoire situations. entre la législation et les rapports de la Cour des comptes devrait être supprimée.

VÉHICULES LOURDS

Le temps de conduite des véhicules lourds devrait être de 5,5+5,5:11 heures au lieu de 4,5+4,5:9 heures. Parce qu’il n’y a pas d’aires d’attente adaptées sur les côtés des autoroutes, il n’y a pas d’aires d’attente dans les gares. Il n’y a aucune obligation de peser jusqu’à 3 500 kg par camionnette. Ce kilogramme doit également être appliqué aux véhicules pesant 9500 kg. Nos concessionnaires de camions et de camions doivent être autorisés à transférer les certificats d’autorisation de certificat K qu’ils ont obtenus en déposant une somme importante à des personnes autres que leurs parents au premier degré.

Un certificat de chambre devrait être exigé des personnes pour recevoir un certificat d’autorisation de type K. Les véhicules piratés (non autorisés) devraient être inspectés.

Leave a Comment