Quelle est la fortune du contre-amiral Auraș Liviu Coman, chef d’état-major adjoint des forces navales roumaines (DOCUMENTS)

  • Le contre-amiral de la flottille Auraș Liviu Coman a été autorisé en tant que chef d’état-major adjoint des forces navales roumaines le 1er décembre 2022, par ordre du ministre de la Défense nationale.
  • Vous pouvez consulter ses déclarations d’intérêts et de patrimoine dans la rubrique Documents.

L’agenda de ZIUA de Constanta représente les actifs et les intérêts des parlementaires de Constance, des directeurs et des employés des plus importantes institutions publiques de Dobrudja et des entreprises nationales, tels qu’ils apparaissent sur les sites Web des institutions ou sur les pages de l’Agence nationale pour l’intégrité.

Dans l’édition d’aujourd’hui, nous présentons une déclaration sur les actifs et les intérêts de la flottille contre-amiral Auraș Liviu Coman, chef d’état-major adjoint des forces navales roumaines, autorisé le 1er décembre 2022 par arrêté du ministre de la Défense nationale.

À propos du contre-amiral Auraș Livio Coman

D’après la biographie officielle présentée sur le site Web des Forces navales roumaines, on peut voir qu’il est né le 8 octobre 1968 dans la municipalité de Constanta, Mihail Kogălniceanu.

Selon la source citée, il est diplômé du lycée militaire Alexandru Ioan Cuza en 1987 et de l’académie navale Mircea cel Bătrân, faculté de la marine, département de navigation, en 1992.

Le premier poste assigné était celui du commandant de l’étoile torpille sur l’aile du VTAp 71, puis pendant 11 ans, il a servi comme commandant du service de combat de navigation sur la corvette 263 “Viceamiral Eugen Roşca”, le commandant de l’artillerie et des roquettes . service de combat sur la corvette 262 “Viceamiral Vasile Urseanu”, spécialiste de la navigation, officier des opérations de combat et de la formation 2 et chef des opérations au sein de la 50e division de corvette.

Le CV officiel indique également que depuis 2004, il occupe le poste d’officier 3 pour les opérations multinationales au sein du Bureau de la planification des opérations du commandement de la flotte, et depuis 2006 le poste de chef du département de la coordination de la planification de l’action des forces navales et chef de le Bureau de la normalisation et des leçons apprises au quartier général des forces navales, Bucarest.

Dans la période de 2008 à 2010, il est diplômé de l’étude de maîtrise en leadership interarmée des forces navales, avec une spécialisation en sciences et information militaires. Après avoir terminé sa maîtrise, au cours de la période 2010-2013, il a été chef des opérations de la 146e division des navires de pose de mines, commandant de la corvette 264 “Kontraadmiral Eustațiu Sebastian” et de la corvette “Kontraadmiral Horia Macellariu”. “, et depuis 2013, il est nommé chef d’état-major au sein de la 50th Corvette Division.

Il a été nommé commandant de la 50e division de corvettes le 1er juillet 2016 et, depuis septembre 2017, il est commandant adjoint de la composante opérationnelle navale.

En novembre 2020, il a été mandaté pour assurer l’exercice des fonctions de Commandant Adjoint de la Flotte.

Le 1er mars 2021, par arrêté du ministre de la Défense nationale, il est nommé commandant adjoint de la Flotte.

En termes de formation professionnelle, il a suivi le cours d’armes de navigation, le cours d’artillerie et de missiles navals de l’état-major général, le cours de carrière – l’état-major général – “Utilisation au combat des unités navales”, le cours OTAN/PfP “Cours sur les zones de danger, les cartes et les symboles”, Karamurselbey , Turquie, cours d’anglais – niveau avancé, cours NATO-SCHOOL (SHAPE) – “NATO/PARTNER Operational Staff Officers Course” et “NATO Staff Orientation Officers Course”, “Allied Joint Operations Staff Course” de l’UNAp et un cours sur “Planification et l’exécution des opérations navales », San Remo, Italie.

Dans la période de 1997 à 2000, il a effectué un stage à bord des frégates du groupe naval permanent de l’OTAN STANAVFORMED aux États-Unis et en Belgique. Participation aux exercices Strong Resolve de l’OTAN et de l’OTAN/PfP en 1997 ; action alliée 2003; Coopérative, annuellement de 1997 à 2003; Partenariat Blacksea en 1998, 1999, 2001, 2002, 2003 et 2004 ; Rescue Eagle en 1998 et 2000; MER NOIRE en 2001, 2003, 2005, 2006 et 2010 ; Sea Breeze 3 années consécutives depuis 1999 et ASW/LIVEX en 2001 et 2003.

De 2001 à 2008, il a été le représentant de la marine roumaine dans BLACKSEAFOR, Blacksea Partnership, Turkish Minex, Dogo Akdeniz, Maritime Security Operation Task Force/Heads of European Marines et CSBM Naval.

En 2015-2016, il a suivi les cours du “Naval Command College” au United States Naval War College, Newport, Rhode Island, où il a remporté le premier prix du concours international “Robert E. Bateman”. En mai 2020, il a obtenu un doctorat en renseignement et sécurité nationale.

Il est également indiqué dans le CV publié par la Marine que, en signe de gratitude pour le professionnalisme dont il a fait preuve dans l’exécution réussie des missions assignées, il a reçu l’Ordre de la “Vertu Navale” au rang de chevalier, le blason de l’insigne d’honneur des forces navales et de l’insigne d’honneur du commandement des forces interarmées.

Le 26 novembre 2021, il est promu au grade de contre-amiral de la flottille (une étoile), par décret présidentiel.

Le 1er décembre 2021, le représentant de l’adjoint aux affaires opérationnelles et pédagogiques du chef de l’état-major général de la GRH.

Au cours de l’année écoulée, à compter du 1er juillet 2022, il a été nommé adjoint aux affaires opérationnelles et pédagogiques du chef d’état-major principal de la marine, conformément à l’arrêté du ministre de la défense nationale no. MP-594 du 1er juillet 2022.

Le 1er décembre 2022, a autorisé le sous-chef d’état-major général de la marine, par arrêté du ministre de la défense nationale.

Actifs et intérêts

Dans la déclaration d’intérêts complétée en juin 2022, le contre-amiral Auraș Liviu Coman ne les mentionne pas.

Dans la déclaration de propriété remplie pour la même période, il a déclaré qu’avec son épouse Daniela Coman, il possède deux appartements, le premier, à Constanța, de 59 mètres carrés, acheté en 2015, et le second, à Bucarest, de 57 m2, acheté en 2020.

Une voiture Volvo, fabriquée en 2004, était mentionnée dans les biens mobiliers, et un emprunt contracté en 2015 à échéance en 2037 de 16 000 euros était mentionné dans les dettes.

En ce qui concerne le revenu annuel, Auraș Liviu Coman a enregistré un salaire mensuel reçu de l’UM 02039 Constanța, d’un montant de 132 943 lei, 4 400 lei représentent des activités d’enseignement, payées par heure prise en charge à l’UM 02192 Constanța – Academia Navală Mircea cel Bătrân, mais aussi 140 lei d’activités d’enseignement rémunérées à l’heure à l’Université Nationale de la Défense Carol I à Bucarest.

Sa femme gagnait un revenu annuel de 47 719 lei, soit le salaire qu’elle recevait de l’Institut national des statistiques – Administration des statistiques du district de Constanţa, et les Comans recevaient également 1 800 lei du loyer de certains bâtiments.

Dans la section Documents, vous pouvez consulter les déclarations d’intérêts et de fortune du contre-amiral de la flottille Auraș Liviu Coman, chef d’état-major adjoint des forces navales roumaines.

Source documentaire : marine.ro, intégrité.eu

DONNÉES TECHNIQUES:

La loi 190 de 2018 stipule à l’article 7 que l’activité journalistique est exemptée de certaines dispositions du règlement GDPR, si un équilibre est maintenu entre la liberté d’expression et la protection des données personnelles.

Les informations contenues dans cet article sont d’intérêt public et ont été obtenues à partir de sources publiques ouvertes.

Lire aussi
Vice-amiral Mihail Panait, chef d’état-major des forces navales – richesse et intérêts (DOCUMENTS)

Leave a Comment