CSM Bacău, réunions conjointes – Réveil

Mercredi, les trois équipes du club sous tutelle municipale (première division handball masculin, deuxième division féminine et volleyeurs du CSM-Știința) ont poursuivi leurs préparatifs, et se sont réunis pour une photo de groupe en début d’année, dans la ” Narcisa Lecușanu” Salle de Sport.

Première pour le CSM Bacău. Étant donné que les trois équipes du club sous la direction de la municipalité de Bacău ont programmé la poursuite des préparatifs à la même date le mercredi 4 janvier, il a été décidé que vers la fin de la journée cette réunion conjointe comprendra également un groupe de Photos. Ainsi, les volleyeurs du CSM-Știința et les handballeurs de la Ligue Zimbri du CSM Bacău, dont les entraînements se sont déroulés dans la salle des sports “Narcisa Lecușan”, ont été rejoints par les jeunes handballeurs de la division A entraînés par Adi Brezan . , réunis après le déjeuner dans la salle “Orizont”. Lors de la rencontre à Sala Sporturilor, seuls l’équipe de football C, le CSM Bacău entraîné par Cristi Popovici, qui reprend l’entraînement le 18 janvier, et le “satellite” de handball de deuxième division entraîné par Adrian Petre, étaient absents. Le directeur du CSM Bacău, Adrian Gavriliu, et Gabriel Cojocaru, le chef de cabinet du maire Luciano Daniel Stanciu Viziteu, n’étaient pas absents, et il a dit aux athlètes et entraîneurs ce qui les attend dans la nouvelle année. La réunion a commencé par une minute de silence à la mémoire du professeur Florin Grapă, dont le nom est associé à l’évolution de l’équipe sportive la plus titrée de Bacău après 1989, l’équipe féminine de volleyball de Șiința.

Le volley continue

Rien ne rendrait l’entraîneur/entraîneur Florin Grapă plus heureux que de savoir que son équipe, le CSM-Știința Bacău, aura un avenir au-delà de 2022. Et le CSM-Știința aura également un avenir en 2023, et très probablement même au-delà de 2023.”Soyez sérieux, préparez-vous professionnellement et faites de votre mieux car vous aurez tout notre soutien. Je sais que beaucoup d’entre vous sont jeunes et inexpérimentés, mais vous avez la possibilité de sauver une équipe traditionnelle, soutenue par deux clubs importants, le CSM et le CS Știința, et dans les années à venir, vous pouvez être fier du fait que grâce à vous , cette équipe avait de la continuité”, est le message du directeur du CSM Bacău Adrian Gavriliu pour les 11 volleyeurs du CSM-Știința entraînés par Vicentia Dumitrescu et Crina Bălțata. “Il est de votre devoir, ainsi que de notre devoir, de poursuivre le travail et le credo du professeur Grapa, qui s’est occupé du volley-ball et de son équipe jusqu’au bout, même sur son lit d’hôpital.” il a également dit à Gavriliu. “Au nom de la longue amitié qui me liait à Florin Grapă, je serai avec vous et l’équipe féminine de volley-ball de Bacău. Cette équipe ira plus loin, quel que soit le nom qu’elle portera : nous le devons à Florin Grapă, mais aussi à la ville”, est le message de Gabriel Cojocaru, le directeur de cabinet du maire Stanciu Viziteu. À la 10e place (sur 11) à l’issue du tour de division A1, le CSM-Ştiința vise à éviter la relégation, un objectif qui peut être atteint en maintenant sa position actuelle au classement. L’intention du groupe Bacău est d’amener deux joueurs (un haltérophile et un deuxième buteur ou polyvalent) pour renforcer l’équipe en vue du retour du championnat qui débutera le week-end prochain. La date limite du mercato est le 13 janvier, le championnat se poursuivra pour le CSM-Știința le dimanche 15 janvier, avec un match à Pitesti contre le FC Argeș, qui sera retransmis par TVR3. Au vu des tractations menées par feu Florin Grapă, il est fort probable que les acquisitions de joueurs passent par le secteur serbe, tout comme l’hiver dernier, lorsque Science a fait venir Marija Škorić, une Serbe dont les très bonnes évolutions ont permis aux élèves de rester en A1. .

Léonard Bibirig, le nouveau deuxième entraîneur de “CSMeilor”

L’équipe première de handball du CSM Bacău s’est également renforcée cet hiver, mais uniquement en termes d’effectifs. Ainsi, avec l’entraîneur-chef Sandu Iacob et le deuxième entraîneur Alexandru Acsinte, Leonard Bibirig a été coopté comme deuxième “secondaire”. “Je le répète encore une fois, pour qu’il n’y ait aucun doute : l’entraîneur-chef de l’équipe est Sandu Iacob, et tous les autres, tant le staff que les joueurs, lui sont subordonnés”, a souligné le directeur du CSM Bacău Adrian Gavriliu. À l’exception d’Ivășchescu, qui a subi une intervention chirurgicale et sera absent pendant longtemps, Zimbri, du côté de la Ligue Bacău, comptait sur les 15 autres joueurs pour le match de mercredi. Placés au classement du championnat, où ils occupent la huitième place (le but fixé est la 9e place), les “CSMeii” feront leurs débuts en 2023 le 4 février, à l’occasion du match de la 16e étape (match retour). ), de Bucarest, contre Stella. Jusque-là, le CSM Bacău avait eu une “double” séance d’entraînement avec le CSM Odorheiul Secuiesc les 27 et 28 janvier. “Il est possible que nous ayons un autre match d’essai avec Focșani. Je leur ai parlé, mais je n’ai encore rien conclu.”a déclaré l’entraîneur du CSM Bacău, Sandu Iacob. “Étant donné que vous représentez l’équipe fanion du club, nous avons les attentes les plus élevées de votre part. Autrefois, il y avait aussi des problèmes de communication – exacerbés par le facteur politique – entre la mairie et le club, qui touchaient aussi l’équipe masculine de handball, mais maintenant tout va bien. Donc, sur le terrain, il faut tirer fort, et nous, la mairie et la direction du club, ferons notre travail du mieux que nous pourrons, pour que l’équipe ait les meilleurs résultats possibles.”a déclaré le représentant municipal Gabriel Cojocaru.

“CSMeoiacele” joue dimanche, en Coupe

Les premiers à revenir officiellement sur les terrains de jeu en 2023 sont les joueurs de handball de la Ligue A CSM Bacău. Je le fais à l’occasion du 1er tour de la Coupe de Roumanie, qui est prévu, en un seul match, le dimanche 8 janvier, à partir de 11h00, dans la salle omnisports “Narcisa Lecușanu”, contre le CSM Bacău et le CSM Slatin . “CSMeoaicele” a accès au 1er tour après une victoire 25-21 (13-12) contre son compatriote de Division A, le CSM Iași 2020, disputé le 20 décembre, lors de la phase préliminaire de la compétition. Depuis, l’équipe de l’entraîneur Adi Brezan n’a pas disputé le moindre match, contrairement à l’adversaire de dimanche, le CSM Slatina, qui a remporté pas moins de trois matches de championnat de la Florilor League sur cette période : 18-22 avec Dacia Mioveni, 22 décembre, 22-28. avec SCM Râmnicu-Vâlcea, 29. et 30.-33. Décembre avec le CSM Bucarest, mercredi, en introduction de l’avant-dernière étape de la tournée. “Il est clair que nous commençons avec une autre opportunité. Même si Slatina prend l’avant-dernière place de la Cvjetna League, nous aurons dimanche devant nous une équipe mature avec des joueurs bien mieux notés comme, par exemple, le gardien Timoshenko. En plus, contrairement à nous, qui venons après la pause, le CSM Slatina était toujours en haute saison, avec des matchs de championnat. C’est clair que ça va être difficile, mais on va tout faire pour faire une belle figure. En tout cas, une rencontre officielle avec une équipe de première division, même du bas de tableau, est une expérience utile pour nous”. a déclaré l’entraîneur de “CSMeoaicelor”, Adi Brezan. Les jumeaux Daria et Dany Bârsan étaient absents de la rencontre de mercredi, invités à l’action de l’équipe nationale mineure, mais qui rejoindront l’équipe de Bacau samedi, avant le match de coupe avec le CSM Slatina. Dans le championnat de division A, le CSM Bacău prend, à l’issue de la manche, la 6e place de la série B, à égalité de points, 15, avec des formations aux positions 4-5, HCF Piatra Neamț et CSM Roman. Les élèves d’Adi Brezan entameront leur rentrée le 21 janvier par une visite sur le terrain de l’avant-dernière équipe CSM Făgăraș.

Leave a Comment