Rétrospective en 2022 au Teatrelli

En 2022, deux des productions conçues dans le format work-in-progress sont entrées avec succès dans le répertoire creart/Teatrelli – “The Widower” (réalisé par Eugen Jebeleanu, d’après “Tom à la ferme” de Michel Marc Bouchard) et “Dual , une pièce sur l’amitié” (concept : Leta Popescu, Bogdan Spătaru et Florin Fieroiu).

Le projet gagnant de l’appel ouvert lancé par creart/Teatrelli en 2021 et dédié aux metteurs en scène s’est concrétisé dans une pièce innovante qui intègre le son binaural dans la production théâtrale – “Fade In / Fade Out” (mise en scène : Bogdan Mustață, concept dramaturgique : Elena Vlădăreanu).

En parallèle, nous avons interpellé le public à une autre réception de l’acte artistique à travers deux pièces 1:1 (un acteur et un spectateur) : « L’Autre / Ceilalți » (concept : Ioana Păun), en coproduction avec le Goethe-Bucarest Institute et le Forum Culturel Autrichien, et “Transactions” (mise en scène : Krisztián Kiliti, dramaturgie : Ioana Hogman), une production en cours réalisée dans le cadre du projet “New Stages Southeast” et en partenariat avec le Festival International dédié à jeunes réalisateurs – Theatre Networking Talents (TNT).

La pièce “Să prosbor cu tine”, écrite par Antoaneta Cojocaru, a vu sa première dans la mise en scène finale, qui a lancé le concept de bande dessinée sur la scène théâtrale.

Et enfin, mais non des moindres, l’installation performative “Laissez mourir les imbéciles” (concept : Catinca Drăgănescu) a été créée cette année, dans la première phase des travaux, dans l’activité de recherche, de documentation, d’écriture d’un texte dramatique et de lecture performative – débat, la première mise en scène définitive est annoncée pour 2023, et est précédée d’un atelier avec l’équipe artistique du spectacle et d’une conversation entre l’artiste et le public avec le soutien d’une des fondatrices du collectif maintes fois primé She She Pop de Berlin.

2022 a également été une année au cours de laquelle nous avons eu le plaisir de participer à certains des événements théâtraux les plus importants de Roumanie : la nomination de l’actrice Ana Bianca Popescu aux UNITER Awards, catégorie “Meilleure actrice dans un rôle principal”, pour son rôle dans le jouer “Maria de Buenos Aires” (dir. Răzvan Mazilu); participation avec la pièce “Dușmănie v.2.0”, texte et mise en scène : Gabriel Sandu, au Sibiu International Theatre Festival (FITS) et au festival du film documentaire “One World Romania”, ainsi qu’une sélection au Fest-FDR de Timisoara ; une sélection de l’application-performance “Walk”, une expérimentation signée du célèbre collectif Rimini Protokoll de Berlin, en coproduction avec creart/Teatrelli et en partenariat avec le Goethe-Institut de Bucarest, dans le cadre de la 32ème édition du Festival International de Théâtre – FNT, dans la section Installations performatives, créations en ligne et VR ; participation avec la pièce “The Widow Boy” (mise en scène : Eugen Jebeleanu) au Théâtre d’État allemand de Timisoara, dans le cadre du Mois de l’histoire LGTBQIA+, un projet organisé par Identity.Education, qui fait partie du “Timișoara 2023 – European Programme Culturel “Capitale de la Culture”.

Pour la première fois cette année, nous avons visité l’édition de la série de débats “Season of Theatre Dialogue with Octavian Saiu”, une rencontre sur les anciens dilemmes et les nouveaux défis du metteur en scène, qui se tient en partenariat et dans le cadre du Festival international de Shakespeare. à Craiova. Dans la même série de dialogues, soutenus et modérés par Octavian Saiu, nous avons parlé en 2022 – en direct et en ligne – de la performance de Carmen avec les réalisateurs Lidia Vida, Radu Nic et Thaddeus Phillips, de l’art de regarder avec ES David Saranga, Tudor Giurgiu, Gilda Lazăr et Andreea Sandu, sur le théâtre-laboratoire et le laboratoire de théâtre avec Magda Romanska (rédactrice en chef de la célèbre publication The Theatre Times et chercheuse en chef de metaLab, Université de Harvard), Jarosław Fret (directeur de les légendaires Institut Grotowski et Teatro Zar) et Christine Schmalor (directrice de programme de l’Institut mondial de formation théâtrale AKT-ZENT, Centre de recherche ITI – UNESCO).

Bonnes vacances et à la nouvelle année !

››› Voir la galerie photo ‹‹‹

Leave a Comment