La nouvelle année a commencé avec une nouvelle explosion des prix. Les Roumains paieront plus pour le carburant, les prêts, la RCA, les taxes, la TVA. Que dit le gouvernement ?

Les pensions et les augmentations de salaires n’ont pas encore été versées car les prix explosent à nouveau à partir du 1er janvier. Le prix de l’essence augmente de 36 paisa par litre, non seulement en raison de la suppression de la taxe de 50 paisa par litre, mais aussi en raison de l’augmentation des droits d’accise. Et l’opposition accuse les partis au pouvoir de refuser de mettre en œuvre la réduction des accises sur le carburant malgré la loi qui a été publiée il y a dix jours et qui devrait être appliquée à partir du 1er janvier 2023.

La TVA pour les services Horeca est augmentée, la taxe sur les pourboires entre en vigueur

Le premier jour de 2023 entraînera une augmentation soudaine du prix de l’essence et du diesel, après que le ministère des Finances a décidé d’annoncer un droit d’accise plus élevé que ceux promulgués par le Parlement par la loi, accusant la directive européenne, et après que le gouvernement a décidé de ne pas continuer à mesurer la compensation à 50 NOK par litre à partir du prix à la pompe.

Si le montant des droits d’accise annoncé par le ministère des Finances est appliqué et que la redevance de 50 lipa est supprimée, les prix à la pompe augmenteront de 36 lipa par litre d’essence et de 38 lipa par litre de diesel à partir du 1er janvier 2023.

Les Roumains avec des prêts bancaires seront également ciblés

Les Roumains qui ont des prêts avec un taux d’intérêt variable lié à l’indice IRCC verront une nouvelle augmentation du taux mensuel de la banque, à partir du 1er janvier 2023, l’indice passant de 4,06% à 5,71%.

IRCC a remplacé le plus connu ROBOR et représente le taux d’intérêt appliqué aux prêts contractés par les emprunteurs depuis mai 2019, mais aussi aux prêts antérieurs à cette date, mais refinancés après mai 2019.

L’IRCC représente la moyenne à laquelle les transactions interbancaires sont effectuées pour toutes les échéances. C’est un “miroir” de ROBOR, mais calculé avec un retard de trois mois.

Les conducteurs ne sont pas exemptés de la majoration, la majoration RCA

Les conducteurs paient une assurance automobile RCA et 40% plus chère par rapport à la fin de l’année dernière, s’ils souscrivent une police maintenant. La hausse des prix intervient après que la faillite de City Insurance, le plus grand assureur automobile du marché, qui a maintenu les prix bas, a été officiellement déclarée cette année. D’autres assureurs ont immédiatement augmenté leurs tarifs en prévision d’une prise de contrôle par les clients de l’assurance City qui changeraient d’assureur.

En outre, les autorités ont également augmenté les cotisations que les compagnies d’assurance versent au fonds de garantie des assurés, qui s’occupe de l’indemnisation des victimes de City Insurance. Une nouvelle augmentation des cotisations est également attendue en 2023, les conducteurs doivent donc s’attendre à de nouvelles augmentations du RCA.

En 2022, la cotisation est déjà passée de 1 % à 2,5 % en mars, juste après le dépôt de bilan de City Insurance. Et à partir de janvier 2023, la contribution augmentera à nouveau, passant de 2,5 % à 4 %.

Augmenter la TVA sur plus de produits et services

A partir du 1er janvier 2023, la TVA sera augmentée pour plusieurs produits. En particulier, pour certaines boissons (eaux minérales et eaux gazeuses contenant du sucre ou d’autres édulcorants ou arômes, ou d’autres boissons telles que les boissons à base de soja), le taux de TVA passera de 9% à 19% à compter du 1er janvier 2023. .

En ce qui concerne les services d’hébergement, de restauration et de restauration, le taux de TVA a été augmenté à partir du 1er janvier 2023 du niveau actuel de 5% à 9%.

Augmente la TVA sur les biens immobiliers

La limite supérieure pour la livraison de logements à la population pour laquelle la TVA est appliquée à un taux réduit de 5% sera réduite de 700 000 lei à 600 000 lei (équivalent à 120 000 euros) pour un logement ne dépassant pas 120 mètres carrés, à compter de 1er janvier 2023. Véritable mesure transitoire, pour la fourniture d’appartements à la population pour laquelle des précontrats ont été conclus jusqu’au 1er janvier 2023, une TVA de 5% est appliquée selon les règles applicables (par exemple dans la limite de 700 000 lei ).

Dans le même temps, si auparavant plusieurs propriétés pouvaient être achetées avec un taux de TVA réduit de 5% dans la limite de 450 000 lei (hors TVA), à compter du 1er janvier 2023, une seule maison dont la valeur ne dépasse pas 600 000 lei sera . ils peuvent être achetés sous le régime de la TVA de 5%, individuellement ou ensemble.

Autre charge, cette fois au restaurant : un pourboire sur l’addition

Le pourboire offert par les clients du restaurant sera reversé sur l’addition et le reçu fiscal et sera taxable à compter du 1er janvier 2023. Par conséquent, les entités commerciales ont l’obligation de remettre la confirmation de paiement au client avant de délivrer la carte fiscale. , dans lesquelles figurent des rubriques destinées au choix du client, le montant du pourboire offert, compris entre 0% et 15% de la valeur de consommation.

Les entités commerciales sont tenues de remettre au client un bulletin de versement, avant d’émettre le calcul de la taxe, dans lequel les colonnes sont destinées à choisir le montant du pourboire offert, de 0% à 15% de la valeur de consommation. Le bulletin de versement doit également contenir une autre colonne, dans laquelle le client peut saisir le montant du pourboire offert, en valeur absolue, s’il décide d’utiliser cette méthode de détermination de la valeur du pourboire.

Deux bonnes nouvelles : Point fin et taxe d’habitation, gelés

En l’absence de cette précision juridique, l’amende augmenterait à partir de 2023, dans un contexte où le salaire minimum, en fonction duquel la valeur de l’amende est également déterminée, a été successivement augmenté ces dernières années et augmentera à partir du 1er janvier, 2023. La loi stipule que le point fin représente 10% du salaire minimum brut de l’économie, déterminé par décision du Gouvernement.

La taxe d’habitation n’augmentera pas avant 2025, a décidé la Chambre des représentants. Les représentants ont décidé qu’à partir du 1er janvier 2025, une nouvelle méthode de calcul selon le réseau notarial sera appliquée. Au lieu de cela, ils ont abandonné l’augmentation des impôts de 50 %, une mesure qui a été introduite au Sénat, suite à la décision de la coalition au pouvoir, selon une analyse d’economedia.ro.

Que dit le gouvernement des accusations de l’opposition?

“Étant donné qu’actualiser le niveau des droits d’accises pour ces produits avec la croissance des prix à la consommation entraînerait une augmentation significative des prix du carburant et accélérerait et aggraverait la situation socio-économique puisque le prix du carburant se répercute sur le prix de tous les produits et services sur le marché, le niveau des accises appliqué en En 2023, pour ces produits, les niveaux minimaux de taxation prescrits par la directive 2003/96/CE ont été établis », indique le communiqué du gouvernement.

En 2023, le montant des droits d’accises pour ces produits sera réduit par rapport à celui qui était appliqué en 2022, comme suit, a déclaré le gouvernement à travers l’annonce du ministère des Finances :

-Essence au plomb de 2 226,24 lei/1 000 litres à 2 083,07 lei/1 000 litres => une baisse de 143,17 lei/1 000 litres ;
– Essence sans plomb de 1 892,72 lei/1 000 litres à 1 776,30 lei/1 000 litres => une baisse de 116,42 lei/1 000 litres ;
-Diesel de 1 734,66 lei/1 000 litres à 1 632,81 lei/1 000 litres => réduction de 101,85 lei/1 000 litres.

Dans une situation où la mesure d’exemption temporaire d’actualisation avec l’augmentation des prix à la consommation du montant du droit d’accise pour l’essence sans plomb, l’essence au plomb et le gazole ne serait pas établie du 1er janvier au 31 décembre 2023, le montant du droit d’accise pour ces produits seraient majorés par rapport au niveau des accises applicables en 2022, comme suit :

-Essence au plomb de 2 226,24 lei/1 000 litres à 2 488,08 lei/1 000 litres => une augmentation de 261,84 lei/1 000 litres ;
-Essence sans plomb de 1 892,72 lei/1 000 litres à 2 115,34 lei/1 000 litres => une augmentation de 222,62 lei/1 000 litres ;
-Diesel de 1 734,66 lei/1 000 litres à 1 938,69 lei/1 000 litres => une augmentation de 204,03 lei/1 000 litres.

Leave a Comment