L’activité ‘La forêt dans les écoles’ dans le jardin de Şirinevler

Dans cette activité, le directeur de la gestion forestière Sefa Karataş et le directeur provincial de l’éducation nationale Nesrin Kakırman ont accompagné les jeunes étudiants. Les directeurs ont d’abord prêté attention aux jeunes élèves et ont peint ensemble les nids d’oiseaux. Après l’activité de peinture de nids d’oiseaux, celle-ci s’est déroulée dans le jardin de l’école. Les 17 plants d’olivier préparés pour être plantés dans le jardin de l’école ont été expliqués aux élèves de manière pratique et plantés dans le sol. Ici, les étudiants ont appris à planter des semis en creusant le sol et en donnant de l’eau de vie aux semis. Les activités se sont terminées par l’accrochage de 25 nids d’oiseaux sur des arbres, que les élèves ont peints et décorés.

Nous avons fait trois beaux événements

Sefa Karataş, responsable des opérations forestières, a déclaré qu’ils ont réalisé trois belles activités dans le cadre du projet Forestry in Schools : “Aujourd’hui, nous avons organisé trois activités dans notre jardin de Şirinevler. Le premier est Bird Nest Painting, le second est Planting Seeds et le troisième est Hanging Bird Nests in Trees. A la Direction de l’Aménagement des Forêts, nous accrochons chaque année des milliers de nids d’oiseaux dans les forêts à des fins de lutte biologique, mais les arbres ne sont pas que dans les forêts. Nous avons des arbres partout, dans les écoles et les parcs, et des oiseaux et des créatures vivent dans ces arbres. Nous avons doté notre école d’un nid d’oiseau conformément à la demande de notre directrice de maternelle pour que nos enfants aiment nos créatures, aiment et connaissent les forêts. Nos enfants ont peint les nids d’oiseaux avec des peintures acryliques inoffensives. Grâce à notre honorable Directeur de l’Education Nationale, ils sont venus, nous avons participé ensemble à cette activité. Nos élèves ont d’abord peint les nids d’oiseaux, puis nous avons planté des plants d’oliviers dans le sol vide du jardin de notre école. Ainsi, nous avons inculqué l’amour des arbres à nos enfants et à l’avenir, les plants d’oliviers de notre école, vous savez, sont des revenus, ils commenceront à produire des olives dans 5-6 ans et cela contribuera également aux écoles. De cette façon, nous avons planté les deux plants. Nous avons également accroché des nids d’oiseaux pour que nos petits bébés puissent voir leur éducation dans le chant des oiseaux de notre école. Je souhaite du succès dans notre travail », a-t-il déclaré. À la fin de son discours, le principal Karataş a promis aux jeunes élèves un pique-nique et a déclaré qu’il organiserait une activité d’apprentissage sur la façon de faire un pique-nique.

Les élèves ont réalisé une activité en faisant, en expérimentant et en comprenant.

La directrice provinciale de l’Éducation nationale, Nesrin Kakırman, a souligné l’importance de l’éducation par la pratique, la vie et le sens dans l’éducation préscolaire et a déclaré : « La période préscolaire est une étape très importante, surtout au début de la vie éducative d’un enfant. C’est un fait scientifique que les enfants qui reçoivent une éducation préscolaire contribuent à la société en tant qu’individus qui réussissent beaucoup mieux dans leurs résultats scolaires et dans les domaines de la réalisation de soi dans les périodes ultérieures. En même temps, l’éducation préscolaire présente ces caractéristiques ; Apprendre en faisant et en expérimentant, c’est apprendre en créant du sens. Aujourd’hui, avec notre directeur des opérations forestières, nous avons vu de nombreux exemples d’apprentissage par la pratique, d’expérience et de compréhension. En ce sens, nous disons à nos enfants d’être respectueux de la nature, d’être gentils et compatissants envers les animaux. Nous disons protéger votre environnement, mais si nous n’impliquons pas les enfants dans les activités existantes, il n’est pas possible pour eux d’apprendre comment cela se fait, comment un arbre a des racines, combien coûte un nid d’oiseau ou ce que sont l’amour et la compassion. qui existe à l’intérieur se réalise sans coexister avec les animaux. Notre objectif ici est d’apprendre à contribuer à la société en tant qu’individu en enracinant l’arbre, à en apprendre davantage sur les nids d’oiseaux ici et à protéger les créatures les plus faibles et les plus vulnérables, par la compassion et la compassion. Ici, bien sûr, je voudrais remercier notre honorable directeur qui a coopéré avec nous et nous a permis d’y parvenir. Notre objectif est de réaliser ce travail dans toutes nos écoles avec des conditions naturelles et des jardins adaptés. L’événement s’est terminé par une photo souvenir prise ensemble et une friandise.

La compagnie des rêves

La balise news n’est pas définie.

Leave a Comment