Une histoire de Noël – un souvenir inoubliable pour les personnes derrière les barreaux et leurs familles

L’esprit des vacances d’hiver se fait sentir ces jours-ci au pénitencier de Timisoara, le personnel du Service de réinsertion sociale mène des activités artistiques, religieuses et sociales avec et pour les personnes privées de liberté dans le but de créer un climat de paix, d’espoir et de gentillesse, spécifique pour cette période de l’année.

Le spectacle culturel et artistique « Un conte de Noël » a permis aux personnes privées de liberté de passer quelques heures avec leurs enfants, de s’adonner à de nombreuses activités récréatives et ludiques, de ressentir avec les plus petits l’émotion et la joie que les généreux Le Père Noël apporte au cœur de tout le monde, quel que soit son âge. . A cette occasion, chaque enfant participant a reçu un CD avec des contes de Noël enregistrés par leurs parents dans un studio TV fermé.

Afin de préserver et de promouvoir des valeurs traditionnelles spécifiques, des activités telles que :

– Activités morales et religieuses spécifiques – confession, communion, liturgie avec le soutien du prêtre de l’unité ;

– Concours thématiques “Bienvenue à Noël – traditions et coutumes des vacances d’hiver” ;

– Organisation d’un atelier créatif, sur le thème des vacances d’hiver – Atelier du Père Noël – recyclage créatif, technique du papier, travail manuel, dans lequel des personnes privées de liberté ont réalisé des cartes de vœux, des ornements et des décorations pour Noël en utilisant des techniques de torsion, de quilling et de découpage ;

– Un chœur de chanteurs composé de 15 personnes privées de liberté a annoncé la naissance du Christ dans plusieurs institutions à Timisoara, Buziaş et Lugoj – Banat Metropolis, AJOFM Timiș, Buzias City Hall, centres d’assistance sociale et garderie pour enfants, etc. ..;

– Organisation de rencontres de personnes privées de liberté et de leurs enfants, dans le cadre du projet « Un jour avec papa », ainsi que participation à l’événement de Noël « Koledo, koledo » organisé dans la communauté du Centre chrétien Aletheia ;

– Regarder des films, des documentaires / des documents informatifs sur les fêtes religieuses de cette période / la signification des vacances d’hiver – leur transmission via un studio de télévision fermé dans le cadre d’émissions télévisées spéciales dédiées aux vacances d’hiver.

Le lendemain de Noël, 15 personnes privées de liberté participeront à “Noël à Béthel – une fête pour tous” à l’église baptiste Bethel Timisoara, où elles interpréteront un programme de chants.

Le pénitencier de Timişoara met en œuvre avec le soutien de la Fédération chrétienne pour l’éducation et l’action sociale (CEAS) et trois établissements d’enseignement de Timișoara – l’école élémentaire “Casa Speranței” Timișoara, le Collège théologique pentecôtiste Logos et l’école secondaire théologique baptiste Timişoara DAR et le projet HAR, un projet visant deux manières de renforcer les relations familiales :

1. MAIS – d’offrir un cadeau à chaque enfant qui vient rendre visite à son père privé de liberté en décembre pour repartir avec un jouet “obtenu de son père” (jouet, cahier de coloriage, carte de vœux, etc.) et

2. HAR, la promotion de la tolérance et du pardon par la famille pour la situation de souffrance et de risque à laquelle la famille est exposée à cause du crime qui l’a mis derrière les barreaux.

La mise en œuvre de ces activités contribue à la redécouverte des valeurs traditionnelles roumaines, à la sensibilisation des personnes privées de liberté, à l’amélioration de la communication avec le milieu familial, ainsi qu’à l’information de la communauté sur les efforts entrepris dans les centres de détention pour faciliter la réinsertion sociale des personnes privé de liberté. liberté.

Conformément aux dispositions légales, l’administration du pénitencier de Timisoara et l’administration d’État des pénitenciers ont approuvé la libération de 63 personnes privées de liberté qui passeront les vacances avec leurs familles, et les jours de Noël et du Nouvel An, les prisonniers recevront avec un menu amélioré et varié, spécifique pour les vacances d’hiver, selon le régime alimentaire normal prévu pour les vacances.

Leave a Comment