Le projet de loi sur les sacs énergétiques adopté au Parlement

Selon la proposition de loi sur les sacs énergétiques acceptée à l’Assemblée, les dettes ne dépassant pas 2 000 lires envers TEDAŞ seront annulées.

Projet de loi portant modification de la loi sur le marché de l’électricité, plusieurs lois et décret-loi no. 375 a été approuvé par l’Assemblée générale de la Grande Assemblée nationale de Turquie et est devenu loi.

En conséquence, les dettes qui ne dépassent pas 2 000 lires envers TEDAŞ seront annulées, tandis que la durée du bail des ports privatisés sera prolongée jusqu’à 49 ans.

Les dettes de TEDAŞ qui ne dépassent pas 2 000 lires sont supprimées

En raison des créances de la Société turque de distribution d’électricité (TEDAŞ) résultant de la consommation d’électricité et transférées à TEDAŞ au cours du processus de transfert de privatisation, le montant réel des créances ne dépasse pas 2 000 livres turques à la date d’entrée en vigueur de cet article, et le numéro d’identité de la République de Turquie, le numéro d’identification fiscale ne peut pas être déterminé. Les créances liées aux abonnements injoignables, résiliés, radiés et liquidés seront perdues.

Structuration des dettes passées de TEDAŞ

Il est possible de restructurer les dettes des abonnés en dehors de ce périmètre envers TEDAŞ qui découlent de la consommation d’électricité de la période précédente. Avec la possibilité d’acomptes sur ces créances, il est destiné à assurer le recouvrement des créances issues des consommations d’électricité impayées, étalées sur des années.

À compter du 1er octobre 2021, les abonnés qui ont des dettes impayées et non structurées à la date d’entrée en vigueur du présent règlement et qui ne peuvent demander une restructuration sont inclus dans le champ d’application du règlement.

La durée du bail des ports est portée à 49 ans.

Avec la proposition, les termes des contrats d’une durée inférieure à 49 ans, signés à la suite de la privatisation de plusieurs ports appartenant à la Société maritime turque et à la Direction générale des chemins de fer d’État de la République de Turquie, lui donnant la capacité opérationnelle une fonction. droits ou par transfert, sera prolongé jusqu’à 49 ans.

Pour pouvoir conclure un contrat complémentaire, les sociétés exploitantes doivent avoir entièrement satisfait à toutes leurs obligations financières découlant du contrat donnant droit d’exploiter et renoncer aux poursuites engagées du fait du contrat donnant droit d’exploitation.

En plus de l’exigence d’investissement dans les contrats de privatisation, les sociétés d’exploitation devront investir 10 % de la valeur contractuelle supplémentaire dans les activités portuaires et effectuer ces investissements dans les 5 ans à compter de la date de signature des contrats supplémentaires.

À la fin de la période, il sera nécessaire que les sociétés exploitantes soumettent à la Société des entreprises maritimes turques ou à la Direction générale des chemins de fer d’État le rapport montrant que l’investissement a été réalisé et les informations et documents qui encouragent cette situation. leur intérêt.

Contribution aux prestataires de services de santé universitaires publics

Selon la proposition, les dettes de BOTAŞ constituées de tous les types d’impôts impayés, de fonds et d’actions, d’amendes administratives, d’arriérés et d’intérêts de retard seront réglées sur les créances du Trésor pour les frais de mise en service.

Avec l’amendement apporté à la loi sur le travail, une réglementation est prise pour permettre aux travailleurs de travailler de nuit dans les activités d’exploration, de prospection et de forage dans le secteur pétrolier.

Afin de s’assurer que les prestataires de services de santé universitaires publics n’aient pas de difficultés financières dans l’exécution du service et en termes de pérennité des services de santé, un règlement a été pris pour contribuer à l’adéquation financière de ces prestataires de services de santé et pour éviter toute coupe monétaire dans l’année en cours à la suite des examens des années précédentes.

Citoyens étrangers ayant reçu un permis de séjour en Turquie avant le 1er janvier 2013, qui ne sont pas assurés en vertu de la législation d’un pays étranger ; telles que les primes générales d’assurance maladie, les amendes de retard et les pénalités de retard pour les citoyens qui n’ont pas le droit de bénéficier d’une assurance maladie dans un autre pays, les personnes qui bénéficient de services gratuits de protection, de soins et de réadaptation conformément aux dispositions de la loi sociale. Loi sur l’Agence des services et de la protection de l’enfance et citoyens turcs qui n’ont pas de parents et d’enfants de moins de 18 ans. Le recouvrement de toutes les créances secondaires sera supprimé.

Définition de « recherche de nourriture » et « recherche de nourriture »

Conformément aux objectifs inclus dans le Plan d’action national pour l’efficacité énergétique, avec la modification apportée à la loi sur le marché de l’électricité, les définitions de « collecteurs » et de « collecteurs » sont faites. Par conséquent, « collecteur » signifie « l’entité juridique qui détient une licence d’agrégation ou une licence de fourniture qui a signé un accord avec un ou plusieurs utilisateurs du réseau pour effectuer des activités d’agrégation sur le marché de l’électricité pour le compte des utilisateurs du réseau » ; « agrégation », d’autre part, signifie « activité marchande exercée par l’agrégateur dans le cadre de la combinaison de consommation ou de production d’un ou plusieurs utilisateurs du réseau ».

L’agrégateur sera autorisé par les utilisateurs du réseau par accord. Les utilisateurs du réseau ne pourront pas autoriser les personnes morales titulaires d’une licence contractuelle de fourniture d’énergie en tant que collecteurs. Le collecteur gérera les programmes de consommation ou de production des utilisateurs sous contrat, effectuera des transactions de marché liées à l’achat et à la vente d’électricité ou de capacité pour le compte des utilisateurs en question et pourra participer aux processus d’approvisionnement des services auxiliaires. L’activité de collecte peut être exercée par des personnes morales titulaires d’une licence de collecte ou d’une licence de fourniture.

Soutien aux membres des syndicats de fonctionnaires

Avec la proposition, un règlement est pris pour définir les procédures et les principes liés à la mise en œuvre des institutions et des organisations chargées d’effectuer les travaux et les transactions liés aux tâches de la Commission après l’expiration du mandat de l’enquête de Procédures d’urgence. Commission.

Un soutien à la convention collective sera fourni aux agents publics membres de syndicats d’agents publics et dont la cotisation mensuelle ou le salaire est déduit, au cours des mois de janvier, avril, juillet et octobre, du montant obtenu en multipliant le chiffre de l’indicateur 750 avec leur numéro. mensuel ou salaire du coefficient mensuel du fonctionnaire. En janvier, avril, juillet et octobre, les employés publics membres des syndicats d’employés publics, qui sont enregistrés comme membres de plus de 2 pour cent, reçoivent une prime de la convention collective dans la mesure qui sera déterminée par la convention collective avec des salaires ou des salaires les leurs. des fonctionnaires qui travaillent dans la branche de service où ils sont établis et à qui la quotité mensuelle ou le salaire d’affiliation est prélevé.

La prime de contrat collectif à verser aux agents publics sera versée au montant trouvé en multipliant le nombre indicateur 2119 par le coefficient mensuel du fonctionnaire pendant la durée de validité du Contrat Collectif de 6ème Terme couvrant les années 2022 et 2023 pour les Finances et les Affaires Sociales. Droits des agents publics et de leurs branches de service.

Le projet de loi sur les sacs énergétiques adopté au Parlement numéro 2

Leave a Comment