“Je tiens à dire que seule une partie de mes objectifs ont été atteints jusqu’à présent”

Saber Iulian Teodosiu, médaillé de bronze aux Championnats du monde seniors du Caire, sixième en individuel et cinquième par équipe aux Championnats d’Europe d’Antalya, a reçu mercredi le prix du meilleur athlète de 2022 en escrime roumaine, à l’occasion de quelques cérémonies où, entre autres, se trouvaient le président du COSR Mihai Covaliu et le ministre des Sports Carol Eduard Novak, rapporte Agerpres.

Iulian Teodosiu du CS Dinamo a déclaré après la cérémonie de remise des prix, lors de la cérémonie dirigée par Ana-Maria Popescu, qu’il attendait ce moment depuis longtemps : “Je savais ou j’espérais que ce soir viendrait un jour où je pourrais devant vous. Je suis très heureux que le travail se soit bien passé, nous avons travaillé dur, nous avons eu le soutien de la fédération, des entraîneurs, de tous les sponsors. Je tiens à remercier tout le monde pour leur confiance en moi, mes coéquipiers et mes entraîneurs. Je veux dire qu’une partie seulement de mes objectifs ont été atteints jusqu’à présent, mais vous me donnez la force d’aller loin et de ne pas m’arrêter là”.

Maria Boldor de CSA Steau a été nommée la meilleure athlète pour sa médaille de bronze au fleuret individuel aux Championnats du monde au Caire, mais n’a pas pu assister à la cérémonie en raison d’une blessure.

Le ministre Eduard Novak a félicité les athlètes et les entraîneurs pour les résultats de cette année, les médailles dans toutes les catégories d’âge et toutes les armes : « Je suis à votre cérémonie d’escrime pour la première fois. Tout d’abord, je tiens à féliciter tous ceux qui ont soutenu cette alliance d’hier à aujourd’hui. Vous avez obtenu ces résultats, pour ainsi dire historiques. L’escrime a également réussi à apporter des résultats extraordinaires en 2016 et 2020 (aux Jeux olympiques, etc. éd.). En parlant du présent, je pense que nous sommes dans un très bon moment, un moment où le sport roumain n’a pas été depuis 30 ans. Nous avons la possibilité de faire beaucoup mieux et je crois en la possibilité pour l’escrime de faire beaucoup plus. Je veux que vous sachiez, vous athlètes et entraîneurs, qui avez sacrifié toute votre vie pour ce sport, loin de votre famille, que nous voulons envoyer un message de paix, un message de confiance que vous êtes dans un bon moment et que vous vont bien. Nous et le COSR sommes là pour vous garantir toutes les possibilités de préparation. Nous avons créé une stratégie sportive nationale à travers laquelle, en plus du budget qui suivra votre travail, nous voulons naturellement élargir la famille de l’escrime à travers le pays et construire 20 bases, 20 salles d’escrime à travers le pays, ainsi que d’autres sports. , le judo, la lutte et la boxe. Et nous voulons que dans 10-20 ans, chaque commune départementale du pays ait des bases sportives pour ces sports prioritaires, comme l’escrime”.

De son côté, le président de la FRS, Marius Florea, a souligné que l’escrime roumaine a un avenir : « Nous terminons une année où nous avons montré que l’escrime roumaine a un avenir, une année où chaque médaille, chaque succès a récompensé nos efforts. et a apporté joie et confiance. Notre stratégie de former des équipes, d’avoir des collectifs techniques complets, s’est avérée payante au niveau cadet et junior. Les médailles qu’ils ont remportées signifient également que tout ce que nous faisons dans la Fédération Roumaine d’Escrime soutient la performance. Une difficile L’année arrive, une année pré-olympique, les qualifications pour Paris commencent en 2024. »

Voici la liste des lauréats 2022 de la Fédération Roumaine d’Escrime :
Épée féminine :

* Sabre cadets – argent au Championnat d’Europe de Novi Sad dans la composition de Maria Alexe, bronze dans la discipline individuelle, Alexandra Mitruş, Amalia Stan et Rosemarie Benciu.
* Sabre féminin junior – 6e place au Championnat d’Europe à Novi Sad dans la composition d’Ilinca Pantiş, Alexandra Mitruş, Denisa Şerban et Ana Botezatu.
Les entraîneurs des deux équipes sont Tiberiu Dolniceanu, Alexandru Siriţeanu, Irina Covaliu, Cătălina Anghel et Andreea Doană.

Épée masculine :
* Équipe nationale de sabre masculin cadet – médaille de bronze au Championnat d’Europe à Novi Sad, dans la formule avec Casian Cîdu, Dacian Enache, Luca Radu et Rareş Gheorghe.
* Équipe masculine junior d’escrime – médaille d’argent au Championnat du monde de Dubaï (Rado Niţu – vice-champion d’Europe individuel junior, Marco Şovar, Mihnea Enache et Casian Cîdu.
* Équipe de jeunes hommes au sabre – médaille de bronze au Championnat d’Europe à Tallinn (Radu Niţu, Marco Şovar, Mihnea Enache et Casian Cîdu).
Entraîneurs : Alexandru Chiculiţă, Ciprian Gălăţanu, Constantin Sandu, Nicolae Alexe.

Fleuret féminin :
* Filles juniors, équipe nationale de fleuret – médaille d’or au Championnat d’Europe à Novi Sad (Karina Vasile – bronze dans la discipline individuelle, Emilia Corbu, Teodora Şofran et Andreea Dincă).
* Équipes nationales de fleuret féminin jeune – 4e place au Championnat d’Europe U23 à Tallinn (Emilia Corbu, Anca Săveanu, Teodora Sîrbu et Andreea Dincă).
Entraîneurs : Petre Ducu, Virgil Sălişcan et Ana Pavel.

Le prix de la meilleure équipe a été remporté par le quatuor senior de sabre qui a pris la cinquième place au Championnat d’Europe à Antalya (Iulian Teodosiu, Codrin Cozmuleanu, Răzvan Ursachi, George Dragomir). Entraîneurs : Rares Dumitrescu et Marius Gălățanu.

Leave a Comment