Nouvelle enquête Eurobaromètre sur le sport et…

L’Eurobaromètre de la Commission européenne montre que 38 % des Européens font du sport ou pratiquent une forme d’activité physique au moins une fois par semaine, tandis que 17 % font de l’exercice moins d’une fois par semaine. Actuellement, jusqu’à 45 % des Européens ne font jamais de sport et ne participent jamais à des activités physiques.


Bien que la situation soit stable par rapport à l’enquête Eurobaromètre de 2017, la poursuite de la promotion du sport et de l’activité physique reste clairement nécessaire. La recherche montre également que pendant la pandémie de COVID-19, la moitié des Européens ont réduit leur niveau d’activité ou ont même complètement cessé de bouger, selon un communiqué de la Commission européenne.

“Le sport à lui seul ne résoudra pas nos problèmes, mais, outre les bienfaits très évidents pour notre santé, le sport a aussi le potentiel unique de nous rassembler et de nous donner un sentiment d’appartenance à la communauté. Le sport joue un rôle important dans la construction de sociétés cohésives, qui est l’un des plus grands défis auxquels l’Europe est confrontée aujourd’hui. Nous avons déjà touché des millions de personnes avec nos initiatives, mais l’enquête Eurobaromètre d’aujourd’hui nous montre que nous devons continuer à trouver de nouvelles façons de motiver les Européens à être actifs”, a déclaré Margaritis Schinas, vice-présidente pour la promotion du mode de vie européen, selon le source citée.

Mariya Gabriel, commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, a ajouté que cet Eurobaromètre montre qu’il est crucial d’intensifier les efforts pour promouvoir l’activité physique.

“Les conclusions que nous présentons aujourd’hui montrent qu’il est primordial de poursuivre et d’intensifier nos efforts pour promouvoir l’activité physique, les modes de vie sains et les valeurs universelles, de l’égalité des sexes à l’inclusion, en passant par le sport. Nous avons déjà lancé de précieuses initiatives pour encourager les gens à être plus actifs, et la Semaine européenne du sport, qui débutera à la fin de cette semaine avec des événements et des actions dans tous les coins de l’Europe, en fait partie. En collaboration avec les États membres et les partenaires de la famille sportive européenne, des athlètes aux entraîneurs et aux clubs de football de base, avec un accent particulier sur les jeunes en cette Année européenne de la jeunesse, nous utiliserons une fois de plus la Semaine du sport pour encourager tous les Européens à s’impliquer dans l’activité physique”, a-t-elle expliqué. Maria Gabriel.

Selon l’Eurobaromètre, la probabilité de pratiquer un sport avec une certaine régularité est la plus élevée parmi les répondants âgés de 15 à 24 ans (54%). Cette part diminue avec l’âge, passant de 42 % chez les 25 à 39 ans à 32 % chez les 40 à 54 ans et à 21 % chez les plus de 55 ans. En général, l’enquête Eurobaromètre montre que les personnes interrogées qui pratiquent régulièrement une activité physique à des fins récréatives ou non sportives ne constituent la majorité dans aucun État membre de l’UE.

D’après les réponses des participants, il ressort que ce qui les empêche d’être actifs est le manque de temps, puis le manque de motivation ou tout simplement le manque d’intérêt pour le sport. En réponse, la campagne HealthyLifeStyle4All de la Commission continuera de sensibiliser toutes les générations et tous les groupes sociaux à l’importance d’un mode de vie actif et sain.

La recherche montre que la principale raison qui pousse les gens à faire de l’exercice est d’améliorer leur santé, suivie par le désir d’améliorer leur condition physique et de se détendre. La Commission promeut chaque année les bienfaits du sport pour le bien-être physique et mental lors de la Semaine européenne du sport. La moitié des répondants ont également exprimé le désir de faire de l’exercice à l’extérieur, ce que la Commission soutient par ses efforts en faveur du sport et de l’activité physique durable et respectueuse de l’environnement. Une nouvelle tendance, probablement déclenchée par la pandémie de COVID-19, qui a été remarquée par environ un tiers des participants à l’enquête, est de faire du sport à la maison.

Enfin, l’importance des efforts de la Commission européenne pour améliorer l’égalité des sexes dans le sport est fortement confirmée par les résultats de l’Eurobaromètre, étant donné qu’il existe toujours un écart entre les sexes en faveur des hommes lorsqu’il s’agit de pratiquer régulièrement une forme d’exercice. Dans ce contexte, le fait que la majorité des répondants des 25 Etats membres de l’UE déclarent apprécier de la même manière les compétitions masculines et féminines est encourageant.

Une enquête spéciale Eurobaromètre

La Commission européenne lance régulièrement une enquête Eurobaromètre spéciale sur le sport – la dernière fois en 2013 et 2017 – pour suivre les tendances de la participation au sport et à l’activité physique, y compris les niveaux d’activité physique dans l’UE-27, et présente des informations sur les contextes dans lesquels les personnes mouvement.

Cet Eurobaromètre spécial sur le sport et l’activité physique est basé sur les réponses à une vingtaine de questions posées par 26 580 Européens dans les 27 États membres. La recherche illustre les tendances dans les niveaux de participation, les obstacles et les préférences pour faire du sport, comme base pour les politiques futures. Les résultats contribueront aux activités de la Commission visant à promouvoir le sport, l’activité physique favorable à la santé et un mode de vie généralement sain en Europe.

Le plan de travail de l’UE en faveur du sport (2021-2024), adopté par le Conseil, a souligné l’importance des données sur le sport et les niveaux de participation dans l’UE. Les nouveaux résultats de l’Eurobaromètre sur les tendances de l’activité physique et de la participation au sport soutiendront les travaux menés dans toute l’UE sur les aspects opérationnels et stratégiques du sport. Dans le même temps, la recherche part des précédents Eurobaromètres, offrant la possibilité d’une comparaison constante des données et une bonne base pour le développement ultérieur de la politique sportive au niveau de l’UE, en étroite coopération avec les États membres.

Semaine Européenne du Sport

La Semaine européenne du sport est une initiative de la Commission européenne visant à promouvoir le sport et l’activité physique dans toute l’Europe, y compris les Balkans occidentaux et les pays du partenariat oriental. Le sport et l’activité physique contribuent de manière significative à la santé et au bien-être des citoyens européens; cependant, le niveau d’activité physique en Europe stagne actuellement, et dans certains pays, il diminue même. La Semaine européenne du sport est une réponse commune à ce défi, ainsi qu’un appel à l’action dans la lutte contre l’inactivité en encourageant les Européens de tous les groupes d’âge à mener une vie saine et active. L’événement fait partie de la campagne #BeActive, lancée officiellement le 23 juin, Journée internationale olympique. La campagne #BeActive 2022 se concentrera sur les personnes qui inspirent et trouvent les autres, en mettant l’accent sur 3 éléments principaux : la jeunesse, l’inclusion et l’égalité, et un mode de vie sain.

HealthyLifestyle4All

L’initiative HealthyLifestyle4All a été lancée en septembre 2021 sous la forme d’une campagne de deux ans visant à relier le sport et un mode de vie actif à la santé, à la nutrition et à d’autres politiques. Son objectif est de montrer l’engagement de la Commission à promouvoir des modes de vie sains pour tous, toutes générations et groupes sociaux confondus, en soulignant le fait que chacun peut bénéficier d’activités qui améliorent la santé et le bien-être. L’initiative est ouverte aux organisations sportives, aux pouvoirs publics et aux organisations de la société civile, qui peuvent joindre leurs propres engagements, publiés sur plateforme en ligne.

L’article ci-dessus est pour votre information personnelle seulement. Si vous représentez une institution ou une entreprise médiatique et souhaitez un contrat pour republier nos articles, envoyez-nous un e-mail à abonamente@news.ro.

Leave a Comment